Conseil des commissaires

Le Conseil des commissaires à la Commission des droits de la personne du Manitoba est composé de dix personnes (dont un président et un vice-président) qui représentent l'ensemble des régions, des cultures et des milieux sociaux et économiques du Manitoba et sont nommées par le gouvernement du Manitoba.

Le Conseil peut rejeter une plainte, ordonner aux parties d'arriver à un règlement ou demander au ministre de la Justice de choisir un arbitre, dans la liste des personnes nommées en vertu du Code, en vue d'une audience publique. Le processus d'arbitrage est indépendant de la Commission des droits de la personne du Manitoba et du Conseil des commissaires.

Le Conseil aide aussi à interpréter le Code des droits de la personne en approuvant des politiques et les lignes directrices pour la Commission. Il est aussi chargé d'approuver toutes les publications de la Commission et d'établir l'orientation et les priorités, comme l'initiative jeunesse.

Le Conseil se réunit environ une fois tous les deux mois.

Les personnes suivantes siègent actuellement au Conseil des commissaires de la Commission des droits de la personne du Manitoba :

Président

Mme Yvonne Peters est titulaire d'un baccalauréat ès arts et d'un baccalauréat en droit de l'Université de la Saskatchewan, ainsi que d'un baccalauréat en travail social de l'Université de Regina. Elle exerce à Winnipeg dans le domaine des droits à l'égalité, offrant des conseils et des services de consultation juridiques. Elle a été nommée vice-présidente du Conseil consultatif de l'accessibilité mis en place par la ministre responsable des Personnes handicapées, Mme Jennifer Howard. Elle œuvre également dans la communauté en tant que membre du Conseil de l'Association du Barreau du Manitoba, du comité des droits de la personne du Conseil des Canadiens avec déficiences et du conseil du Winnipeg Folk Festival.

Vice-présidente - Vacant

Commissaires

Mme Joan Hay habite le centre-ville de Winnipeg depuis plus de 25 ans. Elle est la co-auteure d'un livre sur le développement communautaire intitulé In Their Own Voices: Building Urban Aboriginal Communities et elle est actuellement présidente de la Spence Neighbourhood Association. Elle participe aussi à de nombreux conseils et comités du centre-ville et travaille présentement au Ma Mawi-wi-chi-itata Center en tant qu'aide communautaire et travailleuse des services d'urgence et au Native Women's Transition Centre en tant que travailleuse de soutien en résidence. Mme Hay est de descendance Ojibwe et Dakota, de la Première Nation Waywayseecappo du Manitoba.

M. Leo Aniceto est un avocat au service de la section familiale du centre juridique communautaire Agassiz de la Société d'aide juridique du Manitoba. Auparavant, il a pratiqué à son compte pendant environ cinq ans, aidant des clients dans les domaines du droit familial, du droit criminel, de l'immobilier et de la protection des enfants. M. Aniceto a trois enfants. Il appartient à la communauté philippine et aime bien aider ses compatriotes à régler leurs problèmes juridiques chaque fois qu'il le peut.

Mme Karen Banuga est adjointe exécutive, vice-présidente de l'enseignement, agente du droit d'auteur et coordinatrice de l'accès à l'information et de la protection de la vie privée pour le Collège communautaire Assiniboine. Elle est titulaire d'un baccalauréat ès arts de l'Université de Brandon et est membre de la communauté musulmane. Mme Banuga est championne des droits des femmes et membre active et déléguée syndicale en chef du Syndicat des employés généraux et des fonctionnaires du Manitoba. Elle aime les voyages et croit que ceux-ci l'aident à comprendre les autres cultures et systèmes de croyances. Elle est mariée et mère de quatre enfants.

M. André Doumbè est né au Cameroun, en Afrique, a étudié en administration des affaires et était chef du service des achats pour Champs Food Systems de 1986 à 1998. Il travaille actuellement en tant qu'agent d'information sur le marché pour le Groupe d'analyse du marché de la Division des céréales et des oléagineux d'Agriculture et Agroalimentaire Canada. M. Doumbè œuvre dans la communauté auprès de gens ordinaires depuis plus de 20 ans. Il exerce actuellement le rôle de président de l'African Communities of Manitoba Inc., une coalition d'organismes locaux africains. Il est membre du Conseil de l'immigration du Manitoba. Il est membre bénévole du comité sur l'éducation de Centraide Winnipeg. M. Doumbè est aussi président sortant de Sous le baobab, un organisme camerounais populaire de base de Winnipeg.

M. John Burchill est titulaire d'un baccalauréat en justice pénale de l'Université d'Athabasca et d'un baccalauréat en droit de l'Université du Manitoba. Il est actuellement membre de l'Association du Barreau du Manitoba et travaille pour l'Université du Manitoba, dans le bureau de la gestion des risques. Avant de se joindre à l'Université, il était agent de police à Winnipeg pendant 25 ans et a été superviseur du groupe de lutte contre les crimes haineux pendant ses six dernières années de service. M. Burchill a reçu une formation spécialisée dans les domaines des crimes haineux et des droits de la personne de l'Université Dalhousie, de l'Université du Manitoba, de la California State University (Santa Barbara) et de l'Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche. Il a récemment obtenu son diplôme en droit environnemental international du Programme des Nations Unies pour l'environnement.

Mme Loretta Ross est membre de la Première Nation Hollow Water du Manitoba et a obtenu son diplôme en droit de l'Université Queens. Mme Ross exerce le droit depuis plus de 20 ans et a été conseillère juridique pour de nombreux gouvernements et organismes autochtones. Elle a exercé le droit dans divers domaines, notamment le droit des enfants et des familles, le droit des sociétés et des fiducies, les revendications territoriales et les réclamations à l'égard d'un pensionnat. Mme Ross s'efforce d'équilibrer le temps passé au travail avec le temps consacré à son mari et à ses quatre enfants. Pendant son temps libre, elle aime bien jouer au curling et au golf et regarder ses enfants participer à des activités parascolaires.

M. Donn Short est titulaire d’un baccalauréat ès arts spécialisé, d’une maîtrise en beaux-arts, d’un baccalauréat en droit et d’un doctorat. Il est l’auteur de Don't Be So Gay: Queers, Bullying and Making Schools Safe. Il est récipiendaire d’une bourse de recherche de la Law Foundation of British Columbia, d’une subvention ordinaire de recherche du Conseil de recherches en sciences humaines, ainsi que de plusieurs autres prix et distinctions universitaires. À Robson Hall, il a fondé le groupe Outlaws et a été le rédacteur en chef fondateur du Canadian Journal of Human Rights. Il a écrit un certain nombre d’œuvres dramatiques et travaille actuellement sur deux livres additionnels : un sur l’intimidation dans les écoles secondaires et un autre sur l’évaluation des réclamations concernant l’orientation sexuelle et les droits religieux. M. Short est membre du comité d’éducation de l’Egale Canada Human Rights Trust.